Fondatrice de Yishu Ba, Christine Cayol vit en Chine depuis quinze ans. Chaque jour, elle s’étonne un peu plus de la façon dont les Chinois appréhendent le temps: un rapport à l'organisation, à la vie, à l'avenir diamétralement opposé au nôtre – plus efficace, plus libre, plus spirituel. Sans renoncer au progrès, les Chinois puisent dans leur culture traditionnelle une discrète sagesse du temps. Là où nous rajoutons, ils vident, là où nous ralentissons, ils accélèrent. Le temps en Chine ressemble aux vagues qui se couchent sur la plage. Il faut jouer avec lui comme avec elles. Cette agilité du temps chinois est une source d’inspiration pour tous ceux qui savent que ce n'est qu’en guérissant de la maladie du temps que l’on assumera notre responsabilité du monde à venir.

Reprenant les bases du livre de Christine Cayol Pourquoi les Chinois ont-ils le temps ? publié en France en avril aux éditions Tallandier, cette conférence présente la spécificité du rapport des Chinois avec le temps et la sagesse que l’on peut en tirer au quotidien.

Une dédicace sera organisée avant et après la conférence.

Image: © Viktor Popov