La démarche de renouvellement urbain des centres historiques nécessite d’évaluer la qualité urbaine et architecturale et la richesse patrimoniale des villes. L’intervention dans ces lieux symboliques oblige à prendre en compte leur réalité économique, sociale et culturelle. Il s’agit alors de renouveler l’attractivité des centres historiques tout en confortant leur identité et en conservant leur intégrité patrimoniale.

A l’occasion de la 5e et dernière conférence du cycle « l’architecture en mouvement », l’architecte et urbaniste Patrick Chavannes proposera, au travers de quelques-uns de ses projets, de mettre en lumière la question du traitement de ces enclaves patrimoniales au cœur des villes, de la transformation et de la valorisation de celles-ci par une intervention dans l’espace public.

Patrick Chavannes

Architecte-urbaniste depuis trente ans, Patrick Chavannes est enseignant à l’Ecole Nationale Supérieure d’Architecture de Bretagne. Il a été lauréat du PAN XII en 1982, puis du Palmarès de l’habitat pour le compte de la ville de Paris en 1989 et en 1990. Il fut par ailleurs architecte conseil au ministère de l’équipement jusqu’en 2001.

Au sein de son agence AAUPC créée en 1981, il s’entoure d’urbanistes, architectes et paysagistes, qui contribuent au développement de sa pensée architecturale : bâtir, habiter, penser.

L’ancrage dans un territoire, dans un environnement, dans une histoire sont les préliminaires de toutes les conceptions de son agence, qui s’inscrivent toujours dans une démarche de développement durable.