En ce début d’année 2019, l’écrivain chinois, Shen Fuyu, ouvrira le cycle de conférence « Confessions littéraires » de l’Institut français de Pékin.

Né en 1970 d’un père instituteur et d’une mère paysanne dans la province du Jiangsu, Shen Fuyu est écrivain et journaliste. Ayant pratiqué de nombreux métiers avant de devenir écrivain, il a notamment écrit pour des journaux à partir de 1998 et a depuis publié de nombreux livres : une trilogie autobiographique, une série sur l’histoire chinoise et plusieurs essais. Les thèmes tels que les inégalités sociales, l’écologie, les travailleurs migrants, la mort des campagnes sont récurrents dans ses œuvres.

Il publie en 2015 son livre Le Village en cendres, qui a connu un grand succès en Chine et qui été considéré comme l’un des dix meilleurs livres publiés en langue chinoise cette année-là. La version française de cet ouvrage a été publiée en octobre 2018 par les éditions Albin Michel. La sortie en France de cette première œuvre est d’ores et déjà marquée par une très bonne réception en librairie.

En 2012, Shen Fuyu s’installe en France en tant que correspondant pour le Journal de Nankin, mais décide finalement de se consacrer entièrement à l’écriture. L'expérience d'une vie à l'étranger apporte au quotidien un grand nombre de questionnements et de réflexions. Il est donc très intéressant de voir quel a été le cas pour M. Shen Fuyu.

C'est un honneur que de l'accueillir le temps d'une conférence à l'Institut Français pour discuter de ses liens avec la France et le français, la nouvelle compréhension de la littérature française qu'il a pu avoir à la suite de son séjour en France, mais encore de ses ressentis vis-à-vis du monde de l'édition française.  

La conférence est modérée par Jiang Xiaobin, journaliste du China Youth.